Tales of Vesperia Definitive Edition : Un classique remis au goût du jour, notre test !


 par

Si t’es fans de J-RPG, c’est le jeu que tu te dois d’acheter en 2019 ! Pour bien débuter l’année, Bandai Namco a sorti une réédition de Tales of Vesperia (la Definitive Edition) et on a passé le week-end dessus pour pouvoir t’en parler.

Si t’avais une Xbox 360 fin des années 2000 et que t’es un tant soit peu intéressé par les RPGs, t’as forcément eu ce jeu ! Tales of Vesperia, digne successeur de Symphonia, c’est ce J-RPG graphiquement bluffant qui a fait kiffer bon nombre de gamers pour sa durée de vie impressionnante et son gameplay très porté sur la stratégie. Dix ans après sa sortie originale, Bandai Namco a décidé de repimper un peu ce classique pour le proposer sur toutes les plate-formes actuelles (PS4, Xbox One et même la Nintendo Switch) pour notre plus grand plaisir. Comme tu t’en doutes, on l’a saigné tout le week-end pour pouvoir t’en parler et voici ce qu’on retient de cette Definitive Edition.

Un système de combat très varié
Un système de combat très varié
Avant de te parler technique…

Tout d’abord, même s’il s’agit d’un remastered et qu’on ne va pas passer des heures dessus, il est important de te parler un peu de l’histoire du jeu. Comme dans tous les Tales Of, Vesperia te plonge dans un univers à l'ambiance particulière dans lequel tu incarnes Yuri, un ancien soldat de la garde Royale qui a décidé d’arrêter son activité pour vivre une vie plus paisible (… utopiste). Dans ce monde où la technologie et les capacités surhumaines sont possibles grâce à ce que l’on appelle des Blastia, notre héros va devoir partir à l’aventure pour sauver le quartier défavorisé de sa ville. Évidemment, les choses vont dégénérer et de fil en aiguille, le mec va devoir sauver le monde. Accompagné de son chien Repede et de ses potes qu’il se fera tout au long de son voyage (9 personnages jouables en tout), Yuri nous plonge dans une aventure complexe et pleine de rebondissements.

Un gameplay qui n’a pas vieilli

La chose que l’on remarque directement avec ce Tales of Vesperia Definitive Edition, c’est à quel point son gameplay n’a pas pris une ride. Un peu pimpé d’un point de vue visuel (et encore, certains PNJ auraient mérité une petite amélioration), le jeu nous offre toujours autant de plaisir en ce qui concerne la jouabilité en combat. Comme dans sa version d’origine, la stratégie et les techniques de combat très diverses restent le point fort du jeu, qui te force à ne pas spamer une touche sans intérêt pour remporter ton combat pendant que tu mates la dernière série à la mode. Pour la partie technique, sache que ce test a été réalisé sur Switch et que, que ce soit en mode nomade ou sur la télé, le jeu ne souffre pas de lags ou autres problèmes de frame rate, ce qui est assez appréciable. On notera simplement que si, comme moi, tu sors d’un mois de Super Smash Bros. Ultimate, le choix des actions par touches n’est pas hyper intuitif et tu passeras certainement un bon moment avant de capter que B est l’attaque standard et A l’attaque spéciale...

Le jeu a été repimpé pour
Le jeu a été repimpé pour
Mais quoi de neuf au fond ?

Mais quel intérêt aurait-on à nous procurer cette version si on a déjà joué sur Xbox 360 me demanderas-tu ? Eh bien sache qu’en plus de rejouer à l’un des meilleurs jeux de la saga Tales of (si ce n’est le meilleur), cette version propose pas mal de contenus additionnels qui n’étaient jusque là disponibles que dans la version japonaise du jeu. Ainsi, deux nouveaux personnages jouables font leur entrée (Flynn, que l’on ne pouvait jouer que le temps d’un combat dans la version originale et Patty Fleur, une jeune pirate) et avec eux tout un tas de nouvelles quêtes et trophées inédits. Un nouveau donjon (lié à Patty) a également été intégré au jeu pour étendre encore un peu plus sa durée de vie déjà assez impressionnante.

De nouveaux personnage au casting !
De nouveaux personnage au casting !
Au final ?

Si on met de côté l’histoire du jeu (qui reste excellente), Tales of Vesperia Definitive Edition est un jeu que tous les fans de J-RPG se doivent de tester au moins une fois. Si tu n’y as jamais joué, la Definitive Edition te proposera une expérience optimale pendant plusieurs heures (tu l’as compris que la durée de vie du jeu était ouf ou pas encore ?) dans un environnement sublimé par les plate-formes actuelles. Si tu avais déjà joué à la version Xbox 360…Est-ce que j’ai vraiment besoin de te convaincre ? Tu sais aussi bien que moi que le jeu en vaut la chandelle et les quelques ajouts sont une excellente occasion de retourner à Terca Lumireis.

Crédit : Bandai Namco