Apex Legends : Un BR plein de bonnes idées, notre test


Ecrit par

Si Apex Legends a été lancé dans une surprise relative, on a eu l'occasion d'y jouer longuement la semaine dernière.

Encore raté pour EA. Censé être annoncé lors d’un stream surprise ce lundi soir, Apex Legends aura finalement leaké quelques jours avant sa présentation officielle. Voir EA arriver aussi tard dans la course aux Battle Royale peut faire rire, surtout qu’en plus, le mode BR de Battlefield V n'arrivera qu'en mars. Mais une fois passé ce moment et que l'on prend Apex Legends en main, on se rend compte que Respawn Entertainement n'a pas chômé pour proposer une expérience Battle Royale qui sort du lot sur pas mal d'aspects. Bien évidemment, impossible pour nous de juger de la stabilité des serveurs ou du temps de matchmaking avant sa sortie officielle, mais on nous a fait jouer sur la version finale du jeu et l’on a pu expérimenter tout ce qu’Apex Legends avait à offrir.

Mais c’est quoi ?

Avant d'entrer dans les détails, rappelons tout de même qu'il s'agit d'un BR en F2P qui se joue uniquement en trio, et qui se situe dans le même univers que TitanFall. On sent d'ailleurs que ce dernier point est un kiff des développeurs parce que le jeu n'a au final que très peu à voir avec TF, sans robots géants ni même la mobilité qui nous permettait entre autres de courir sur les murs. Les fans de la licence vont clairement être énervés de voir si peu de rapport avec Apex Legends si ce n’est des clins d’œil. L'argument de vente numéro 1 du jeu reste son système de légendes que l'on devine sans difficulté inspiré d'Overwatch. Des champions ayant chacun des pouvoirs spécifiques, un ultimate et une classification de type offense, defense, support (et reconnaissance)... Même le système et l’interface des skins est terriblement ressemblant, mais ça fonctionne bien.

Quelques héros déjà skinnés
Quelques héros déjà skinnés
Héros et géo

Chaque personnage a un design très reconnaissable et les capacités de chacun peuvent véritablement changer la donne. Entre celui qui met des pièges de poison, celui qui peut envoyer une copie de lui-même à un point donné pour brouiller les pistes, celui qui pose un bouclier en dôme pour se protéger, ou celui qui peut traquer des ennemis, les possibilités sont nombreuses et chacun des huit personnages a son intérêt. L’autre gros point fort d’Apex Legends, c’est sa map. Le level design est bien fait avec pas mal de petits corridors et défilés qui vont forcer au combat en lieux clos et pas uniquement sur des grandes étendues de vide comme on a l’habitude d’en voir sur les BR. Avec des tyroliennes installées un peu partout dans chaque zone, on a également une certaine verticalité très intéressante et forcément stratégique (l’un des héros peut d’ailleurs en installer lui-même avec son pouvoir).

La map est bien foutue 
La map est bien foutue 
La mort est mon métier

Bien sûr, on retrouve les classiques largages sur certains points de la map mais on a aussi un vaisseau qui se déplace de manière random et va se poser à certains endroits pour permettre de récupérer un peu de stuff rare. La mécanique de jeu qui a droit à une intention toute particulière reste la mort et on sent que Respawn a bien réfléchi aux implications de cette dernière. Dans un BR qui se joue forcément à trois, celui qui meurt le premier n’a plus que ses yeux pour pleurer à attendre que les deux autres le rejoignent ou aillent jusqu’au bout. Bien sûr, il est possible de relever son allié mis à terre comme dans n’importe quel BR mais il est possible de trouver sur la map des petits boucliers personnels qui vont nous donner une couverture supplémentaire le temps de se mettre à l’abri pour se faire relever. Mais Apex va même plus loin en permettant à nos alliés de récupérer une sorte de carte sur notre cadavre (avant qu’un ennemi ait pu nous looter). Avec cette carte, notre allié peut se rendre sur l’une des nombreuses stations de résurrection éparpillées partout sur la map pour nous faire revenir dans la partie… mais sans aucun stuff bien sûr.

L'une des stations de respawn 
L'une des stations de respawn 
Et sinon une game ?

Autre élément original d’Apex : avant de jouer, on va choisir chacun son tour quel héros prendre avec nos deux alliés et le dernier sera désigné pour choisir la zone où l’on va atterrir. Pas la peine de galérer à se donner un point de rdv avec ses alliés, puisqu’on volera en escadron vers la zone choisie par un seul des trois joueurs. Il est bien sûr possible de se séparer et de voler en solo mais la mécanique reste appréciable. Le top 1 de la partie précédente devient dès le début l’équipe à abattre puisqu’elle rapporte 500xp en plus à celui qui la tuera. Leurs noms et persos s’affichent un peu partout sur la map et changera quand ils seront morts. Le reste du jeu est relativement classique avec du loot d’armes, d’armures, de casques, d’améliorations pour chaque arme, de munitions, de grenades différentes, etc. Les sensations en gun fight sont bonnes mais on regrettera tout de même le peu de différences entre certaines armes d’une même catégorie (notamment les fusils d’assaut), alors que d’autres offrent plus de diversité (fusils à pompe et armes à énergie en tête).

Apex Legends : Un BR plein de bonnes idées, notre test
Aboule le cash

Le dernier point à aborder reste bien sûr celui du système économique qui utilise 3 monnaies différentes (une obtenue en jouant pour acheter des skins, une obtenue en jouant pour acheter des héros et des skins à durée limitée et une dernière obtenue avec son propre argent). Étant F2P, le jeu se repose beaucoup sur les micro-transactions et le nombre de cosmétiques est faramineux. Entre les skins de persos, les skins d’armes, les animations quand on achève quelqu’un au corps à corps, les stats tracker bien spécifiques à chaque arme et chaque perso, des bannières et plein d’autres trucs, le nombre de choses à collectionner est vertigineux. Heureusement, tout ça n’est que cosmétique et peut s’obtenir gratuitement à travers des loot boxes (de trois objets) à chaque montée de niveau. On nous assure au moins un élément rare et pas de doublons.

Chaque perso à des tonnes de skins 
Chaque perso à des tonnes de skins 
Et au final ?

Que l’on soit amateur de Battle Royale ou pas, force est de reconnaître que Respawn a mûrement réfléchi beaucoup d’aspects de son jeu et s’il arrive un peu tard dans le bal des Battle Royale, il arrive avec des arguments convaincants, pas mal de bonnes idées et une pointe d’originalité suffisante pour qu’on lui pardonne ses défauts. Le système de héros fonctionne bien et ajoute une grande part d’imprévisibilité aux games en fonction de qui on a en face de nous et la map est un véritable plaisir à explorer. Peut-il réussir à s’imposer face à Fortnite ? Peu probable quand on voit l’aura du jeu d’Epic Games, qui a dépassé le statut de simple jeu. Peut-il se faire une place dans le monde des Battle Royale ? Il a en tout cas tous les éléments pour y arriver.